Les petits canards à Vassivière sous la pluie

Vous retrouvez cet article sur le blog de Jimmy : http://www.eu.purefishing.com/blogs/fr/jimmy-maistrello/les-petits-canards/

 

Je profite d’un petit weekend improvisé chez mon pote Yoann, sous un joli soleil creussois, pour voir si les sandres sont actifs.

Les mises à l’eau étant impraticables nous pêcherons en float tube.

Perception des waders et (accessoirement d’une bonne veste de pluie) car il tombe des cordes depuis mon arrivé.

Nous pêcherons une grande anse d’une profondeur moyenne de 10M, enfin selon Yoann car je ne me suis pas encombré de mon échosondeur …Cela faisait un moment que je n’avais pas pêché de la sorte et je peux vous dire que c’est une sensation étrange…ne pas connaitre la profondeur et savoir si il y a du fish, trouble un peu ma stratégie…

Je prends tout de même mes points de repaire et commence en linéaire sur une pente douce jonchée de souches.

Première touche,

Une perche se laissera séduire pour mon ripple purple chartreuse.

Yoann lui en prendra une en vertical sur un petit bass assassin.

Les poissons semble suspendu et ce tenir dans les 6-8 mètres …Je ne peu m’empêcher de me rapprocher de Yoann pour voir ce qui se passe à l’écran.

Les perches sont au milieu du fourrage, mais où peuvent bien êtres les sandres ?

Je passe en verticale en alternant entre 6 et 11 mètres, et dérive lentement.

Petite touche discrète, ferrage et mon premier zander arrive dans mes palmes !

Mon ripple a totalement disparu dans ça gueule.

Je n’ai plus de touche et la désagréable sensation de pêcher au milieu d’un cimetière m’envahie.

Pour me refaire, je reprends le linéaire et retrouve une zone active.

Les perches sont conciliantes, puisque je boucle un quota en quelques minutes !

Je repasse en vertical sur la zone où j’ai touché le premier sandre, et insiste de nouveau.

Bien mal m’en à prit car un deuxième poisson engame mon shad, celui-ci d’ailleurs me laissera un petit indice sur la taille du fourrage, en régurgitant un gardon.

Je redescends mon leurre et dérive de nouveau, quelques mètres plus loin, il se fait intercepter par un petit broc d’environ 50cm.

Puis de nouveau par un sandre !!

C’est au tour de Yoann, de ferrer un mini broc en vibration.

Je ne suis vraiment pas déçu de patauger dans une eau à 9 degrés vu la pêche que nous faisons !!

Malheureusement la nuit tombe rapidement, nous sommes imbibés et devons rentrer.

Encore une grosse journée de franche rigolade agrémentée de jolis poissons du lac de Vassivière.

Je ne résisterais pas à laisser mon ripple encore un instant…. le dernier pour la route promis !!!

@ plus

Jimmy

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.