Catégories
Info/docs News moniteur guide de pêche

Remise sur les produits Field and Fish grâce au code promotionnel de Philippe Lange, moniteur guide de peche dans le Tarn

 

Une société française qui fabique des vêtements pour la pêche, elle existe, Field and Fish basée en Haute Savoie. Elle utilise des matières recyclées et verse 1% de son chiffre d’affaire à une association oeuvrant pour la préservation de la planète.  Elle a créée une ligne de vêtements pour la pêche à la mouche très sympa et en plus très pratique, ce qui ne gache rien. Waders, gilet, chemise, pantalon… divers accessoires (boite à mouches, baton de wading…)

Un grand coup de chapeau à cette entreprise qui a compris que l’avenir de notre passion passe avant tout par la protection et la préservation des milieux dans lesquels nous évoluons. Pour voir ses produits cliquez sur le lien www.fieldandfish.com et profitez de 10% de remise sur tout vos achats.

 

Vous trouverez le code permettant cette remise en allant sur le site de Philippe Lange, moniteur guide de pêche : http://www.ateliermouche.com/

Catégories
Gestion des milieux aquatiques

Fiches pédagogiques Eau et Rivières de Bretagne

L’association Eau & Rivières de Bretagne (http://educatif.eau-et-rivieres.asso.fr) a réalisé entre autre une multitude de fiches pédagogiques pour obtenir des informations sur les cours d’eau de Bretagne ou sur la faune et la flore des milieux aquatique. Les voici :

Les invertébrés

icone PDF Les familles d’insectes – Ces petits animaux sont présents partout et représentent les deux tiers du règne animal (1530 ko)
icone PDF Bio-indicateurs – Véritables sentinelles de la rivière, les invertébrés aquatiques… (1202 ko)
icone PDF Coléoptères – Ils ont la particularité d’avoir une paire d’ailes rigidifiées appelées élytres… (242 ko)
icone PDF Diptères – Il s’agit de la famille des mouches, moustiques et autres taons… (339 ko)
icone PDF Ephémères – Les éphémères sont des insectes très délicats reconnaissables à leurs deux ou trois cerques… (656 ko)
icone PDF Hétéroptères – Ces insectes possèdent deux paires d’ailes dont l’une est en partie durcie (327 ko)
icone PDF Libellules – Les libellules ou odonates se divisent en deux groupes… (1200 ko)
icone PDF Moule perlière d’eau douce – Appelée aussi mulette ou Margaritifera pour les adeptes du latin… (226 ko)
 Papillons – Des insectes aux ailes couvertes d’écailles…un monde multicolore… (3250 ko)
icone PDF Plécoptères – Ce sont des insectes de couleur terne au corps mou et plutôt aplati… (390 ko)
icone PDF Trichoptères – A l’état adulte, ces insectes rappellent des papillons de nuit… (629 ko)

L’invisible et l’infiniment petit

icone PDF Généralités sur le plancton – Ensemble des être vivants évoluant dans l’eau et ne pouvant lutter… (1882ko)
icone PDF Les pollutions de l’eau – Les formes en sont multiples mais elles aboutissent à a rivière et nuisent à la qualité de l’eau… (5610 ko)

Les amphibiens et reptiles

icone PDF Généralités sur les amphibiens – Les premiers vertébrés à avoir tenté l’aventure… (782 ko)
icone PDF Grenouilles et crapauds – Grenouille verte, grenouille rousse, crapaud calamite… (1092 ko)
icone PDF Salamandre et tritons – Salamandre tachetée, triton marbré, triton crêté… (692 ko)
icone PDF Reptiles des zones humides – Ce sont des vertébrés sensibles à la température… (564 ko)

Les poissons

icone PDF Ablette – C’est un petit poisson, fin et élancé. Certaines ablettes atteignent parfois…
(349 ko)
icone PDF Alose – Elles vivent en mer et se reproduisent en eau douce… (447 ko)
icone PDF Anguille – En plus des rivières les anguilles colonisent volontiers les étangs, les canaux… (536 ko)
icone PDF Bar – Le bar est un poisson au corps fuselé, … (355 Ko)
icone PDF Brochet – Silhouette allongée, museau « en bec de canard », le brochet chasse à l’affût… (548 ko)
icone PDF Brème – Elles se nourrissent plus particulièrement pendant les mois chauds… (352 ko)
icone PDF Carpe – La carpe serait originaire d’Asie Mineure… (482 ko)
icone PDF Chabot – C’est un petit poisson discret des eaux courantes… (364 ko)
icone PDF Chevaine – C’est un poisson qui se plaît en eau calme… (368 ko)
icone PDF Epinoche – Le mâle construit un nid à l’aide de fibres végétales… (360 ko)
icone PDF Epinochette – Elle fréquente les mares, les fossés, les eaux saumâtres… (339 ko)
icone PDF Gardon – Sans doute le plus commun de nos poissons d’eau douce. (364 ko)
icone PDF Goujon – Il se pêchait autrefois à la grattée, à la jambière ou à trousse culottes… (370 ko)
icone PDF Loche – La loche franche est une espèce d’accompagnement… (338 ko)
icone PDF Perche – Très colorée… la perche est aussi belle que féroce… (424 ko)
icone PDF Rotengle – En hiver, il séjourne en eaux plus profondes… (344 ko)
icone PDF Sandre – Plus allongé que la perche, le sandre est un prédateur des eaux douces (390 ko)
icone PDF Saumon – Contrairement à la truite, le saumon… (766 ko)
icone PDF Truite – … le corps rond et fuselé des nageurs rapides… (523 ko)
icone PDF Vairon – Diablotin de nos ruisseaux, le vairon est élancé… (352 Ko)
icone PDF Vandoise – On la trouve quasiment partout en France. (345 ko)

Les oiseaux

icone PDF Aigrette garzette – Petit héron blanc…très répandu en Europe… (492 ko)
icone PDF Bécassine des marais – En septembre-octobre, elles arrivent en France… (320 ko)
icone PDF Bergeonnette des ruisseaux – Au printemps, le mâle se présente… (375 ko)
icone PDF Busard des roseaux – Le plus grand des busards… (684 ko)
icone PDF Canard colvert – Le plus commun de nos canards… (442 ko)
icone PDF Canard pilet – Ce canard svelte et élégant donne l’illusion d’être… (424 ko)
icone PDF Canard Siffleur – Les mâles siffleurs sont très caractéristiques… (439 ko)
icone PDF Canard souchet – Reconnaissable à son gros bec gris… (297 ko)
icone PDF Courlis cendré – On le reconnaît grâce à son bec incurvé vers le bas… (304 ko)
icone PDF Cygne tuberculé – Le cygne est un oiseau majestueux. On le classe parmi les plus gros… (389 ko)
icone PDF Foulque – Plus grande que la poule d’eau, la foulque macroule est un oiseau… (439 Ko)
icone PDF Fuligule milouin – Le mâle du fuligule milouin à un plumage coloré.. (398 ko)
icone PDF Fuligule morillon – C’est un canard de petite taille au plumage très contratsté… (360 ko)
icone PDF Grèbe castagneux – C’est le plus petit et le plus trapu des grèbes. (331 ko)
icone PDF Grèbe huppé – Leur ligne de flottaison est basse et ne laisse apparaître que le… (459 ko)
icone PDF Héron – Certains hérons sont sédentaires, d’autres quittent les lieux… (489 ko)
icone PDF Hibou des marais – La silhouette en vol est caractérisée par de longues ailes étroites… (282 ko)
icone PDF Martin pêcheur – Il creuse un terrier avec son bec… (380 ko)
icone PDF Sarcelle d’hiver – C’est le plus petit canard d’eau douce des rivières d’europe… (405 ko)
icone PDF Vanneau huppé – Le plumage du dos et de la queue est vert et parait noir de loin … (364 Ko)

Les mammifères

icone PDF Campagnol amphibie – Alors que les petits rongeurs sont plutôt nocturnes… (476 ko)
icone PDF Loutre – Ki dour en breton, la loutre fait partie de la famille des mustélidés… (1011ko)
icone PDF Loutre, la reconquête des rivières bretonnes – Retour sur 30 ans au cours desquelles l’image et la répartition de la loutre en Bretagne ont changé de visage (article tiré de la revue d’Eau & Rivières) (210 ko)
icone PDF Murin de Daubenton – une chauve souris qui fréquente les milieux aquatiques… (497 ko)
 Musaraigne aquatique – longue de 11 à 17 cm, elle pèse de 10 à 20 gr… (415 ko)
icone PDF Putois – Son pelage est d’un brun presque noir… (376 ko)
icone PDF Ragondin – C’est un animal diurne et crépusculaire qui se déplace… (624 ko)
icone PDF Rat musqué – Pourvu d’une large tête avec de courtes oreilles… (474 ko)
icone PDF Vison d’Amérique – Proche de l’espèce européenne, il est plus imposant… (402 ko)

Les plantes des milieux humides

icone PDF Algues – Les premiers êtres vivants à réaliser le miracle de la photosynthèse… (2970 ko)
icone PDF Aulne – Arbre du bord de nos cours d’eau, l’aulne glutineux est un feuillu… (388 ko)
icone PDF Reconnaître quelques plantes des zones humides sans les fleurs (4365 ko)
icone PDF Callitriches – Plantes herbacées annuelles, submergées ou exondées… (690 ko)
icone PDF Droséra – Petite plante carnivore des milieux tourbeux, la droséra… (515 ko)
icone PDF Frêne – Le frêne est un arbre au tronc droit et élancé (452  ko)
 Iris – Les fleurs d’un jaune vif colorent les rives… (250 ko)
icone PDF Jonc – Du latin Jungo = joindre…le jonc servait à de multiples usages… (530 ko)
icone PDF Nénuphar – Plante aquatique vivace pouvant former de vastes colonies… (2651 ko)
icone PDF Oenanthe safranée – Ses fleurs blanches forment des ombelles (ressemblant à des parapluies)… (472ko)
icone PDF Orchidées – Ces fleurs particulières vivent en symbiose avec un champignon… (346 ko)
icone PDF Osmonde royale – Magnifique fougère des bords de rivière l’osmonde… (409 ko)
icone PDF Renoncule – Présente dans les rivières rapides aux eaux fraiches… (3756 ko)
icone PDF Reine des prés – Dès l’Antiquité, la médecine avait décelé les propriétés médicinales de la reine des prés… (391 ko)
icone PDF Salicaire – La salicaire est une grande plante qui peut mesurer 1m… (438 ko)
icone PDF Saule – Il est très fréquent au bord des cours d’eau, étangs, marais… (514 ko)
 Sphaigne – C’est une mousse dont la tige dépourvue de racines… (388 ko)

Les cours d’eau de Bretagne

icone PDF Arguenon – Fleuve côtier des Côtes d’Armor, il traverse Jugon, Plancoët, Collinée, St Jacut… (1871 ko)
icone PDF Aulne – Drainant un bassin-versant d’environ 1822 km2, c’est le troisième bassin hydrographique breton… (1790 ko)
icone PDF Blavet – Fleuve côtier du sud de la Bretagne, il prend sa source près de Bourbriac (22)… (1553 ko)
 Elorn – Petit fleuve côtier, l’Elorn alimente en eau potable une grande partie du nord Finistère (1310 ko)
icone PDF Flume – La Flume prend sa source au nord-est de Rennes… (1177 ko)
icone PDF Gouët – Bassin-versant qui draine le massif granitique de Quintin et débouche dans la baie de St Brieuc… (1662 ko)
 Gouessant – Situé à l’est des Côtes d’Armor, le Gouessant petit fleuve côtier draine le Penthièvre, (2545 ko)
 Ildut – Corridor naturel entre l’agglomération brestoise et la Mer d’Iroise (2380 ko)
 Laïta – Soumise à la marée, elle prend naissance à Quimperlé, à la confluence de l’Ellé et de l’Isole (3423 ko)
icone PDF Léguer – Fleuve cotier, le Léguer accueille une bonne population de saumons… (1900 ko)
icone PDF Meu – Il prend sa source dans les côtes d’Armor pour se jeter dans la Vilaine… (1042 ko)
icone PDF Moros – Fleuve côtier du Finistère sud… (2518 ko)
icone PDF Odet – C’est un fleuve côtier localisé dans le Finistère… (2073 ko)
icone PDF Oust – C’est un cours très artificialisé comprenant de nombreuses écluses… (1886 ko)
icone PDF Penfeld – C’est la rivière brestoise par excellence (3649 ko)
icone PDF Rivière de Penerf – Elle se jette dans l’Océan Atlantique entre Damgan et Sarzeau (3570 ko)
icone PDF Ris – Le Ris traverse six communes du Finistère… (1823 ko)
icone PDF Scorff – Il traverse trois des quatre départements bretons… (2643ko)
icone PDF Seiche – Affluent gauche de la Vilaine, la Seiche… (1201 ko)
icone PDF Trieux – Petit fleuve côtier, il alimente en eau potable les villes de Guingamp… (2583 ko)
icone PDF Trieux – Version légère (1487 ko)

Les milieux

icone PDF Bocage – Paysage composé de prairies, cultures, pâturages, de haies…aux multiples fonctions… (2500 ko)
icone PDF Estran – Découverte de la bande côtière qui subit quotidiennement l’influence des marées (1870 ko)
icone PDF Estuaire – La zone d’un fleuve où l’effet de la mer est perceptible. (1880 ko)
 Jardin sauvage – Pour un jardin esthétique où fleurs, légumes et vie sauvage cohabitent… (5555 ko)
 Mare – La plupart des mares ne sont pas « naturelles ». Souvent, il s’agit à l’origine d’un trou creusé par l’homme… (3130 ko)
icone PDF Tourbière – Zone humide bien particulière où les apports en eau (pluies, sources…) sont toujours supérieurs aux pertes… (2550 ko)

Les quatre saisons de l’eau

 Le printemps au bord de l’eau – La rivière s’éveille ! Et il y a de l’agitation, aussi bien sous l’eau qu’à la surface ! (2222 ko)
 L’été au bord de l’eau – C’est la période d’étiage, le niveau d’eau est au plus bas… (1820 ko)
 L’automne au bord de l’eau – L’automne teinte les feuilles de jaune ou de rouge… (1937 ko)
 L’hiver au bord de l’eau – Les couleurs du paysage sont ternes et la campagne est silencieuse… (1442 ko)

Le patrimoine

icone PDF Imaginaire – Croyances, légendes et personnages féériques au bord de l’eau (2050 ko)
icone PDF Moulins à eau – Nos cours d’eau sont jalonnés par une multitude de moulins… (2316 ko)
Catégories
Aquaculture

La situation mondiale des pêches et de l’aquaculture 2010

Niveaux record de consommation de poisson
31-01-2011
Stocks mondiaux à reconstituer, tendances du secteur
Photo: ©FAO/Roberto Faidutti

Pêches et aquaculture font vivre 540 millions de personnes, soit 8 % de la population mondiale
31 janvier 2011, Rome – La contribution du poisson à l’alimentation a atteint en moyenne un record de près de 17 kg par habitant et le poisson assure au moins 15 pour cent des besoins moyens en protéines animales de plus de 3 milliards de personnes, selon le rapport de la FAO La situation mondiale des pêches et de l’aquaculture 2010, publié aujourd’hui.

Cet accroissement s’explique principalement par le développement de l’aquaculture qui est appelée à dépasser les pêches de capture comme source de nourriture.

Le rapport de la FAO indique également qu’aucune amélioration n’a été observée dans la situation des stocks halieutiques mondiaux. Au total, les pêches et l’aquaculture font vivre 540 millions de personnes, soit 8 pour cent de la population mondiale. La planète n’a jamais consommé autant de poisson et le secteur assure, de façon directe et indirecte, un nombre d’emplois sans précédent.

Les produits de la pêche continuent d’être les produits alimentaires de base les plus échangés à l’échelle mondiale, pour une valeur record de 102 milliards de dollars en 2008 (plus 9 pour cent par rapport à 2007).

Les stocks de poisson mondiaux surexploités, épuisés ou en phase de reconstitution sont estimés légèrement supérieurs à ceux de 2006, soit quelque 32 pour cent, et  doivent être restaurés d’urgence, souligne le rapport.

A l’autre bout de l’échelle, 15 pour cent des groupes de stocks suivis par la FAO étaient estimés sous-exploités (3 %) ou modérément exploités (12 %) et, par conséquent, capables de fournir des captures supérieures au niveau actuel.

« Le fait que la situation des stocks ne s’est pas améliorée est source de grande préoccupation », a déclaré Richard Grainger, un expert de pêches à la FAO et un des responsables éditoriaux du rapport. « Le pourcentage de surexploitation doit régresser, même s’il semble que nous ayons atteint un plateau ».

Resserrement des contrôles

Le rapport examine l’intensification des efforts visant à resserrer les contrôles dans le secteur en adoptant, par exemple, des mesures commerciales contre la pêche illicite, non déclarée et non réglementée (INN). Ces dispositions servent à interdire l’accès au commerce international aux poissons et aux produits résultant de ces pratiques afin d’améliorer la gestion du secteur et réduire les niveaux de surexploitation. Selon une récente étude, le coût de la pêche illégale et non déclarée est estimé à 10-23,5 milliards de dollars par an.

Le rapport évoque également le débat sur la proposition d’un registre mondial des navires de pêche. L’idée est d’attribuer un «numéro d’identification unique» à vie à chaque navire, indépendamment des changements de propriétaire ou de pavillon. Cette mesure de transparence faciliterait le travail de la police maritime luttant contre les activités de pêche illégale.

La demande croissante de poisson souligne l’exigence d’une gestion durable des ressources aquatiques. Le rapport préconise une approche écosystémique des pêches, c’est-à-dire une approche intégrée conjuguant les objectifs de la société et la situation des ressources halieutiques et de leur environnement naturel et humain.

Aperçu du secteur

La production mondiale de poisson et de produits de la pêche est passée de 140 millions de tonnes en 2007 à 145 millions de tonnes en 2009, dont une grande partie est assurée par l’aquaculture, avec une croissance annuelle de près de 7 pour cent.

Le rapport estime que les politiques aquicoles de l’Asie du Sud-Est – où le poisson est un élément fondamental de l’alimentation – sont un bon exemple de gestion équilibrée. Il loue les progrès des interventions gouvernementales mettant à profit les avantages comparatifs et les incitations économiques qui portent à la croissance, à la sécurité alimentaire et à de meilleures conditions de vie.

Le rapport comprend un chapitre spécial sur les pêches continentales souvent laissées pour compte par les décideurs. La planification des périmètres d’irrigation et des installations hydroélectriques néglige parfois de considérer l’impact sur les moyens d’existence des pêcheurs. Et pourtant, la pêche continentale fait vivre 61 millions de personnes dans le monde.

« Le poisson est un aliment riche en protéines d’excellente qualité et le secteur contribue de façon substantielle à la sécurité alimentaire mondiale », précise M. Grainger.

Pour plus d’information, vous pouvez lire le rapport

Catégories
Gestion des milieux aquatiques

L’agence de l’eau Loire-Bretagne propose une exposition sur le SDAGE pour manifestation, animation, cours,…

Les 4 parties de l’exposition :

  • une stratégie pour le bon état des eaux,
  • le bon fonctionnement des milieux aquatiques, clef du bon état,
  • lutter contre les pollutions : tous concernés,
  • une eau disponible en quantité suffisante pour les différents usages.

On peut télécharger ou commander gratuitement, les 17 affiches au format 60 X 80 cm et le dépliant à remettre aux visiteurs.
On peut  aussi commander les formats natifs (InDesign) pour une impression en 60 x 80 cm, avec possibilité de personnaliser les affiches…(intéressant!)
lien :
www.eau-loire-bretagne.fr/sdage_et_sage/sdage_2010_2015/doc_com/expo_sdage

Exposition « Suivez le Sdage » : pour tous les publics

Une exposition de 17 affiches sur le Sdage

>> télécharger l’exposition complète ( – 3 Mo)

Affiche 1

Suivez le Sdage !

>> télécharger ( – 500 Ko)

Affiche 2

Une stratégie pour le bon état des eaux

>> télécharger ( – 500 Ko)

Affiche 3

Qu’est-ce qu’une eau en bon état ?

>> télécharger ( – 600 Ko)

Affiche 4

Le bon fonctionnement des milieux aquatiques,
clef du bon état des eaux

>> télécharger ( – 500 Ko)

Affiche 5

Une nouvelle dynamique pour les cours d’eau !

>> télécharger ( – 700 Ko)

Affiche 6

Ces zones humides méconnues…

>> télécharger ( – 700 Ko)

Affiche 7

Nos chers plans d’eau…

>> télécharger ( – 700 Ko)

Affiche 8

Tous les cours d’eau mènent à la mer…

>> télécharger ( – 700 Ko)

Affiche 9

Lutter contre toutes les pollutions : tous concernés

>> télécharger ( – 600 Ko)

Affiche 10

Les nitrates, un peu, ça va, trop, bonjour les dégâts

>> télécharger ( – 500 Ko)

Affiche 11

Pollution organique et phosphore :
agir à la source, et sur tous les fronts

>> télécharger ( – 400 Ko)

Affiche 12

Marée haute, marée basse, marée verte…
cherchez l’intrus !

>> télécharger ( – 500 Ko)

Affiche 13

Pesticides dans les jardins, les voiries, les cultures…
la dose fait le poison

>> télécharger ( – 500 Ko)

Affiche 14

Equilibrer ressource en eau et prélèvements…

>> télécharger ( – 500 Ko)

Affiche 15

Pas assez d’eau, trop d’eau…
anticiper le risque d’inondation

>> télécharger ( – 400 Ko)

Affiche 16

Pour un bon état des eaux, un citoyen informé en vaut deux !

>> télécharger ( – 500 Ko)

Catégories
Aquaculture

La filière ornement aquatique en France : débouchés et perspectives d’avenir

Vous retrouverez en cliquant sur le document ci-dessous les actes de la Journée de la filière ornement aquatique en France : débouchés et perspectives d’avenir du 27 janvier 2010 qui à eu lieu à l’amphithéâtre du Lycée de Bréhoulou Fouesnant

Catégories
Aquaculture

Diversification des activités de pêche et de conchyliculture en Bretagne

L’équipe du Pôle halieutique d’AGROCAMPUS OUEST a le plaisir de vous annoncer la sortie du guide  » Diversification des activités de pêche et de conchyliculture en Bretagne ».
Ce guide est disponible et téléchargeable sur le site du Pôle à l’adresse suivante : http://www.agrocampus-ouest.fr/halieutique/pdf/504.pdf ou en cliquant sur l’image ci dessous.

Une sortie papier est prévue pour début de l’année.
Les informations contenues dans ce guide ont été mises à jour au premier trimestre 2010 même si elles ont été vérifiées, elles n’ont en aucun cas de valeur légale et sont susceptibles d’évoluer.

Nous en profitons pour remercier vivement toutes les personnes qui ont participé de près ou de loin à l’élaboration de ce guide.

A bientôt,
Marie Lesueur et Laura-Mars Hénichart

Marie Lesueur
Pôle halieutique
Agrocampus Ouest Centre de Rennes
Cellule Etudes et Transfert
65 rue de Saint Brieuc
CS 84215
35042 Rennes cedex
Tel : 02-23-48-58-62

Catégories
Evénement Info/docs

Polar guide de peche

La Rivière de sang

Jim Tenuto

ISBN 978-2-35178-002-2
SODIS 716601-9

Parution : 09/2006

Une enquête de Dahlgren Wallace

PRIX CALIBRE 38 (meilleur premier roman) FINALISTE DU PRIX DES LECTRICES DE ELLE 2007

Ex-star de football universitaire et vétéran de la Guerre du Golfe, Dahlgren Wallace n’aspire qu’à poser ses valises. Aussi, lorsque le magnat des médias Fred Lather lui propose de devenir guide de pêche dans sa propriété du Montana, l’occasion est trop belle.
Jusqu’au jour où l’un des invités se fait assassiner à quelques pas de lui. D’abord accusé du meurtre, Wallace est contraint de mener sa propre enquête. La liste des suspects ne tarde pas à s’allonger, tandis que la violence se déchaîne : milices néo-nazis, éco-terroristes défenseurs des droits des animaux, ranchers véreux sont prêts à tout pour mettre la main sur le ranch de Lather.

Les étendues sauvages du Montana constituent le décor somptueux et menaçant d’une enquête riche en rebondissements. Portrait acide d’une Amérique déglinguée, La Rivière de sang est la première aventure de Dahlgren Wallace.

Traduit de l’américain par Jacques Mailhos

Jim Tenuto

JIM TENUTO a grandi à Chicago où son père était policier. Après avoir servi dans le corps des Marines et exercé divers métiers, il a commencé à publier des nouvelles dans des magazines sportifs. La Rivière de sang est son premier roman. Il vit à San Diego, en Californie, et prépare actuellement le deuxième volet des aventures de Dahlgren Wallace. Site de l’auteur

Dans la presse

Du sang, de l’humour, les rivières du Montana et un bon whisky, c’est la recette de l’excellent Jim Tenuto, qui rejoint l’équipe sauvage des amateurs de grands espaces.

Christine Ferniot, TÉLÉRAMA

Un polar très efficace où le meurtre se glisse sournoisement dans des paysages superbes. Classique, efficace et bien mené, La Rivière de sang tire avantageusement parti de son décor. Aux commandes, Jim Tenuto mène son affaire de main de maître.

Alexandre Fillon, LIRE
Comment définir cet excellent premier roman d’un ancien marine et auteur de nouvelles pour des magazines sportifs, dont le père avait été flic à Chicago ? Comme un polar des grands espaces ? Un chant d’amour au Montana ? Un portrait inquiétant d’une Amérique à la dérive ? Ou comme un livre d’une tonalité plutôt gaie, rapide, tonique, où l’auteur appelle un chat un chat et ne confond pas une truite arc-en-ciel avec une cuttbow ni avec une cutthroat aux traits carmins sous les branchies. Le bonheur en somme !
Frédéric Vitoux, LE NOUVEL OBSERVATEUR
Un bon polar qui s’adresse aussi bien aux amateurs de pêche à la mouche qu’aux lecteurs amoureux de Au milieu coule une rivière. Et, dans un Montana pas exotique pour un sou, une certaine Amérique pleine de sang et de fureur.
Josiane Guéguen, OUEST FRANCE


Une virée mouvementée dans le Montana, un des États américains où la nature est la plus somptueuse : voilà ce que propose Jim tenuto dans un livre qui tient tant d’une étude de mœurs et d’un traité de pêche à la mouche que d’un polar musclé.
Ghislain Cotton, LE VIF/L’EXPRESS
Enfilez donc vos waders et tendez votre soie aux côtés de Dahlgren Wallace, cet enquêteur hors normes qui évolue entre forces de l’ordre et exactions crapuleuses… comme un poisson dans l’eau.
Frédéric Grolleau, LE LITTÉRAIRE
La Rivière de sang
Jim Tenuto

320 pages

Téléchargements (PDF)

Catégories
Gestion des milieux aquatiques

Politiques publiques et biodiversité

Revue Sciences, Eaux et Territoires, n°3, Octobre 2010, CEMAGREF
(nouvelle formule, téléchargeable gratuitement) : www.set-revue.fr

Problématiques scientifiques, enjeux politiques et actions locales

Laurent Bergès, Jean-Jacques Brun, Marion Gosselin, Caroline Martin, Isabelle Mauz et Eric Rochard.

Sommaire

Éditorial : 2010, un nouveau départ pour la biodiversité ? application/pdf icon
Quelques réflexions sur la notion de biodiversité application/pdf icon
Les valeurs de la biodiversité dans les lois et conventions internationales application/pdf icon
La construction de la biodiversité comme problème politique et scientifique, premiers résultats d’une enquête en cours application/pdf icon
Estimer la valeur économique de la biodiversité en forêt, difficultés et méthodes application/pdf icon
Gestion multifonctionnelle des forêts de montagne, quels compromis entre les fonctions de protection et conservation ? application/pdf icon
Conserver la biodiversité intra-spécifique des arbres forestiers en France et en Europe application/pdf icon
Corridors écologiques et conservation de la biodiversité, intérêts et limites pour la mise en place de la Trame verte et bleue application/pdf icon
Analyse comparative de méthodes d’élaboration de trames vertes et bleues nationales et régionales application/pdf icon
Focus : Évaluation et modélisation de la qualité des habitats forestiers, cas de la Finlande application/pdf icon
Produire plus de bois tout en préservant mieux la biodiversité, apports de l’étude « Biomasse et biodiversité forestières » application/pdf icon
Les contradictions des politiques publiques dans la gestion des espèces et milieux aquatiques : le cas des politiques « poissons migrateurs » application/pdf icon
Faire société avec la biodiversité, regard sur la biodiversité comme objet de politique publique application/pdf icon
Réflexions méthodologiques sur les relevés et les suivis de biodiversité application/pdf icon
Interview : L’essor des sciences participatives pour le suivi de la biodiversité : intérêts et limites application/pdf icon
Que peut-on attendre de la directive cadre européenne sur l’eau en matière de connaissance sur la biodiversité ? application/pdf icon
Du simple relevé de végétation à la gestion des données sur la biodiversité : problèmes liées à la construction d’une base de données sur la flore alpine application/pdf icon
Catégories
Gestion des milieux aquatiques

L’évaluation du risque toxique dans les milieux aquatiques

Revue Sciences, Eaux et Territoires, n°1, mai 2010, CEMAGREF
(nouvelle formule, téléchargeable gratuitement) : www.set-revue.fr

Quels outils pour quelles perspectives ?
Coordination scientifique : Didier Pont, UR HBAN et Jeanne Garric, UR MALY

Sommaire

L’évaluation du risque toxique dans les milieux aquatiques – Avant-propos application/pdf icon
Que sait-on de la biodisponibilité des contaminants dissous dans le milieu aquatique ? application/pdf icon
Les biomarqueurs en écotoxicologie : définition, intérêt, limite, usage application/pdf icon
Focus – Exemple de biomarqueurs : le cas du périphyton application/pdf icon
Expérimentation in situ : principes et perspectives application/pdf icon
Comprendre la sensibilité des espèces face à la contamination des milieux : un jeu complexe entre toxicologie, biologie et écologie des espèces application/pdf icon
Focus : Adaptation des espèces et contamination des milieux ? application/pdf icon
L’indice biologique global normalisé (IBGN) : principes et évolution dans le cadre de la directive cadre européenne sur l’eau application/pdf icon
Bio-indication et peuplement piscicole dans les cours d’eau : une approche fonctionnelle et prédictive application/pdf icon
Traits biologiques et écologiques, intérêt et perspectives pour la bio-indication des pollutions toxiques application/pdf icon
Quelles nouvelles perspectives pour évaluer la qualité des milieux aquatiques ? application/pdf icon
Glossaire application/pdf icon
Catégories
Gestion des milieux aquatiques

Pourquoi rétablir la continuité écologique des cours d’eau

L’Onema vient de lancer une nouvelle collection qui vise à mieux faire comprendre les politiques publiques menées dans le domaine de la gestion et la protection des milieux aquatiques. Les exemples qui y sont présentés offrent un aperçu des effets positifs de ces politiques publiques sur les écosystèmes aquatiques en France.

Le premier numéro de la collection porte sur la nécessité de restaurer la continuité écologique des cours d’eau.

En France, plus de 60 000 ouvrages ont été recensés sur les cours d’eau et sont potentiellement des obstacles à la continuité écologique. La directive cadre européenne (DCE), la loi sur l’eau de décembre 2006, le plan national de gestion pour l’anguille et aujourd’hui la loi Grenelle 1 du 3 août 2009 avec son objectif de mise en place d’une « trame verte et bleue », convergent vers la nécessité d’assurer la continuité biologique entre les grands ensembles naturels (trame verte) et dans les milieux aquatiques (trame bleue).

Consultez le pdf : http://www.onema.fr/IMG/pdf/continuite_cours-deau.pdf