Catégories
Evénement News moniteur guide de pêche

Compétition aux leurres organisée par l’association Carnacreuse et le syndicat mixte de l’étang de Méouze

Méouze à l’heure du leurre…

C’est dimanche dernier, le 18 novembre, que c’est tenu le premier concours de pêche des carnassiers aux leurres sur l’étang de Méouze dans le sud Creusois. Ce concours était ouvert aux bateaux par équipe de deux pêcheurs et au float-tube en individuel.

Pour cette première,  9 bateaux et 4 float-tubes, soit 22 participants, ont répondu à l’appel. Tous ou presque ont pris du poisson : brochets, sandres, perches, 49 poissons sont passés entre les mains de nos experts. Tous ont retrouvé leur élément après contrôle de la taille et pose photos.

C’est le duo DESESSARD / LAVAUD qui c’est imposé en bateau avec 4 brochets et 3 sandres et LEBIHAN Aubin en float-tube avec 3 brochets et une perche.

Le lot du plus gros poisson a été remporté par ALARY Laurent avec un brochet de 84cm.

Cette première édition organisée par le syndicat de Méouze en partenariat avec l’association « Carnacreuse » est une réussite. Expérience prometteuse à renouveler dés l’année prochaine.

Après la compétition, place à la gastronomie avec un repas du « terroirs » très apprécié des compétiteurs

plus d’infos : Fabien Constanty

www.etang-de-meouze.org

Facebook : Etang de meouze

Tel : 06 87 08 25 13

Catégories
News moniteur guide de pêche

L’ouverture de la truite en Creuse avec deux moniteurs et guides de pêche Aubin Le Bihan et Jérôme Gautier …

Voici quelques photos de l’ouverture que l’on a fait avec Aubin Le Bihan ( moniteur guide de pêche session 2009) son frère Aurélien et Jérôme Gautier ( moniteur guide de pêche session 2009) …

 

Site d’Aubin Le Bihan, moniteur et guide de pêche :

http://aubinlebihan.e-monsite.com

Catégories
News moniteur guide de pêche

Aubin Le Bihan, Moniteur guide de pêche en Creuse

 

C’est après la formation BPJEPS « pêche de loisirs » promotion 2009, que j’ai décidé de quitter la France pour réaliser une expérience rare et enrichissante dans des lieux encore préservés des activités humaines.

J’ai alors postulé pour un poste d’agent technique de la Réserve Naturelle des Terres Australes Française créée en 2006. Et aujourd’hui, je suis en poste à Kerguelen, charmante île d’une superficie proche de la Corse, ayant pour coordonnées S 49°40′ et E 69°95′.

Pour m’y rendre, je suis parti de la Réunion le 2 Janvier à bord d’un palangrier « l’île de la Réunion » ou j’ai pu assister le contrôleur de pêche dans ses nombreuses tâches (réglementation, mesure des légines, contrôle de la mortalité aviaire…). Une expérience unique, qui m’a montré la grande marche qu’il y a entre nous, pêcheurs amateurs et pêcheurs professionnels…Les enjeux ne sont pas les mêmes!

Je travaille actuellement sur la régulation de différentes espèces  introduites, qui perturbent les écosystèmes originaux :

Les moutons : travail en été (les saisons sont inversées) avec un berger, tonte, tris, clôtures, abattage…

Les mouflons : Abattage des 4 derniers mouflons sur une île du Golf.

Les rennes : Limitation des populations sur certains secteurs.

Les chats : Limitation de la population de chats sur la base de Port aux Français en collaboration avec le programme Popchat.

De plus, un état des lieux (quelle espèce, où et combien) est réalisé sur différentes espèces (pétrel géant, grand albatros, manchot papou, cormoran, albatros fuligineux, rennes…). Lors de ces transits, nous avons la chance de parcourir des endroits vierges. Ce sont les éléments qui dictent leurs lois.

On peut se poser la question, à quoi sert la formation BPJEPS pour ce métier?

Il faut savoir que Kerguelen, est également un lieu ou de nombreux scientifiques sont présents lors de la campagne d’été, et de nombreux programmes réalisent des études (imuno-toxicologie, trait de vie, génétique des populations, peuplement…) sur les peuplements piscicoles. Seulement deux espèces sont présentent, la truite fario et l’omble de fontaine.

C’est en sympathisant avec les chercheurs, que je réalise en hiver des prélèvements (otolites, écailles, sexage,  sang….) sur les truites de mer, je trouve cela passionnant car l’on peu coupler passion et recherche ensemble, principe qui je suis certain, pourrait marcher en France…

Concernant la pêche aux Kerguelen, et heureusement que l’on peut pratiquer notre sport, c’est tout simplement magique.

En hiver, les truites de mer remontent les rivières pour frayer, et lorsque les eaux sont en crues elles sautent sur tout ce qui bouge…Pour faire des jaloux, nous nous sommes imposés une maille : en-dessous de 50 à 60cm nous remettons le poisson à l’eau!

Dès mon retour en France Décembre 2010, je souhaite créer une structure en tant que Moniteur Guide de pêche en Limousin, sur les contreforts du plateau de Millevaches avec Fabien CONSTANTY, qui lui travaille au centre de LATHUS.

Je vous dis à bientôt

Halieutiquement votre,

Aubin LE BIHAN

Quelques photos en fonction des saisons …

contact : 06 45 33 07 40 / 09 50 46 66 46

http://aubinlebihan.e-monsite.com